La rééducation périnéo-sphinctérienne

Elle a lieu suite à une prescription médicale. Le nombre de séances nécessaires ainsi que leur fréquence sont déterminées par le praticien. La prescription permet d'indiquer les circonstances de la rééducation :


Avant tout, un bilan incontournable doit avoir lieu. Il s'agit d'un interrogatoire précis, afin de bien cibler le problème, le besoin et l'envie de la personne et de pouvoir établir les objectifs à atteindre. Ce bilan doit également être clinique (visuel, palpatoire, testing musculaire), dans le but de juger comme il se doit, des faiblesses pour choisir et adapter au mieux la rééducation à venir.

En fonction du bilan, le praticien détermine le type de rééducation adaptées à chaque patient. Il existe plusieurs techniques qui peuvent être utilisées de manières associée, ou non, en fonction du besoin :


  • prise de conscience
  • rééducation manuelle
  • électrostimulation
  • biofeedback
  • techniques comportementales
  • rééducation abdomino-pelvienne
  • rééducation abdominale (avec intégration des commandes périnéales)

La rééducation est efficace si elle est rigoureuse, régulière, adapatée à la pathologie et à la personne et évolutive.

Emilie Delescure